La Brit Mila

La pratique juive de la Brit Mila est en tout cas très ancrée au sein de la communauté juive à travers le monde. Elle est toujours effectuée dans l’allégresse et la ferveur avec ce sentiment profond d’appartenir à Israël. Néanmoins, pourquoi la Brit Mila n’est-elle accomplie qu’au bout du huitième jour après la naissance du nouveau né mâle ?  Toujours est-il, nous sommes en droit de nous interroger pleinement sur le bien fondé et la pertinence de ce jour si singulier du huitième jour ?

La première réponse que nous pouvons avancer à ce sujet est de dire que la Mila est réalisée à ce moment-là parce qu’en fait il s’agit d’un décret divin.

En revanche, il est possible de nous référer à une grande autorité pour nous donner une explication profonde à l’accomplissement de la Mila plus particulièrement le huitième jour de la vie d’un nourrisson. Maïmonide, le grand maître sépharade médiéval le plus respecté, a écrit dans son célèbre livre philosophique du Guide des Égarés que la raison pour laquelle la Mila se situe au huitième jour pour un nouveau né est parce qu’il est encore très faible dans les premiers jours. En revanche, dès que sept jours pleins se sont écoulés depuis sa naissance, il sera suffisamment fort pour que le huitième jour il puisse désormais subir une intervention chirurgicale.

Cette thèse soutenue par Maïmonide semble apparemment aujourd’hui corroborer par la science médicale. En effet, le huitième jour de la vie d’un enfant paraît le plus favorable pour pratiquer la Mila en retranchant l’excroissance par un acte chirurgical. Les recherches récentes en médecine ont constaté que le huitième jour est le jour le plus sûr pour effectuer une intervention chirurgicale car selon cette étude sérieuse les taux élevés de vitamine K et de prothrombine qui sont nécessaires pour prévenir d’une éventuelle hémorragie.

Cette pratique obligatoire par le législateur divin, date d’environ 3600 ans depuis qu’il a été consigné à Abraham et à ses descendances de l’effectuer impérativement à huit jours. L’intérêt de comprendre par le progrès de la médecine ce phénomène du huitième jour se change pour nous en stupéfaction.

Ce  « secret divin » est aujourd’hui authentifié et confirmé par les recherches de la médecine qui a montré l’importance cruciale du huitième jour de la vie pour réaliser ce petit acte chirurgical. Ce détail très surprenant de la Torah nous révèle parfaitement la dimension absolue de l’éthique qu’incarnent les valeurs physiques et métaphysiques de la Torah

Je vous souhaite un lumineux Shabbat Shalom                                                                   Rabbin Yoni KRIEF

Horaire des offices

Vendredi soir à 19h
Samedi matin à 9h30

Office de Minha à 18h